Bons baisers de Russie

Presse - Market 115 - Avril 2014

Comme il existe un "China bashing" il existe un "Russia bashing" voire même un "Emerging markets bashing". Sans doute est-il de bon ton et, moralement acceptable, de critiquer et de ne considérer que les fragilités de ces pays.

Marc Zosso